Une élue des Yvelines agace la police en publiant sa convocation sur Twitter

1 / 2

Une élue des Yvelines agace la police en publiant sa convocation sur Twitter

Agnès Cerighelli, conseillère municipale de Saint-Germain-en-Laye, a publié vendredi dernier sur Twitter sa convocation au commissariat en raison de propos soupçonnés de constituer une injure publique liée à l'orientation sexuelle. Elle a même surligné le nom de l'agent de police, auteur du procès-verbal. Cette initiative a ulcéré les syndicats de gardiens de la paix.

Agnès Cerighelli, conseillère municipale indépendante (qui prétend toutefois appartenir à La République en marche) de Saint-Germain-en-Laye, suscite un écho médiatique étonnant. Il faut dire que l'élue aime la mise en scène, et peu lui importe visiblement que le rôle qu'elle s'attribue ne soit pas spécialement flatteur. Ainsi, quelques semaines après avoir comparé sur Twitter l'obligation par les nazis du port de l'étoile jaune pour les juifs à une "secte LGBT (imposant)...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi