Une élue d'Aix-en-Provence accuse Éric Zemmour d'agression sexuelle, son entourage dénonce une affaire politique

franceinfo
·2 min de lecture

Gaëlle Lenfant dénonce des faits qui se sont produits en 2004 ou en 2006 lors des Universités d'été du Parti socialiste à La Rochelle. L'entourage du polémiste affirme qu'il n'a "aucun souvenir de cette scène".

Dans un long message Facebook publié samedi 24 avril, une élue d'Aix-en-Provence, Gaëlle Lenfant, accuse Eric Zemmour d'agression sexuelle lors des Universités d'été du Parti socialiste à La Rochelle, rapporte France Bleu Provence mardi 27 avril.

Dans son message, elle dénonce des faits qui se sont produits en 2004 ou en 2006. Si elle prend la parole maintenant, explique-t-elle, c'est en raison d'une banderole déployée à Aix-en-Provence avec une photo du polémiste en soutien à une possible candidature du chroniqueur à la prochaine présidentielle. Une affiche retirée depuis.

Dans son message, Gaëlle Lenfant raconte que lors des Universités d'été du PS, Eric Zemmour, qui était à l'époque journaliste politique au Figaro, l'a embrassée de force après un diner arrosé. "Il s'est servi. C'était il y a des années, mais le dégoût ne s'en va pas. Et maintenant je dois subir sa campagne éhontée dans ma ville ? Dites, rassurez-moi, l'affiche de ce #porc ne va pas rester là ? Pas comme mon dégoût, rassurez moi...", écrit Gaëlle Lenfant.

Eric Zemmour n'a "aucun souvenir de cette scène"

Contacté par franceinfo, l'entourage d'Eric Zemmour explique que ce dernier n'a "aucun souvenir de cette scène" et estime que ce n'est "pas une affaire judiciaire mais une affaire politique qui sort au moment où chacun sait qu'il y a des velléités autour de lui", son nom étant avancé pour une candidature à l'élection présidentielle. Toujours selon son entourage, "Eric Zemmour ne tombera pas dans le piège d'une judiciarisation", il n'entend pas porter plainte pour diffamation. (...)

Lire la suite sur Franceinfo

Ce contenu peut également vous intéresser :

A lire aussi