Élise Lucet présente un "Questions pour un champion" un peu spécial

Le temps d'une mise en scène,
Le temps d'une mise en scène,

Le temps d'une mise en scène, "Cash Investigation" a pris des airs de "Questions pour un champion". (Photo: France 2)

TÉLÉVISION - Élise Lucet aux manettes de Questions pour un champion? Presque. La journaliste est devenue présentatrice du célèbre jeu télévisé de culture générale le temps d’une mise en scène pour les besoins de son dernier numéro de Cash Investigation, ce mardi 7 juin.

“Ce soir, Questions pour un champion vous révèle qui sont les plus gros bénéficiaires de la PAC [politique agricole commune, NDLR]”, lance une voix-off sur le plateau. “Bonsoir, bonsoir à tous”, a ensuite lancé l’animatrice, un paquet de fiches jaunes entre les mains.

Non, l’émission n’a pas changé de case ni de présentateur. Samuel Étienne n’a pas perdu son poste. L’émission d’Élise Lucet a tout simplement choisi d’introduire son enquête sur les bénéficiaires des aides agricoles en France dans les décors du programme de France 3.

Comme dans Questions pour un champion, la présentatrice se tenait, ici, face à quatre candidats, qui n’étaient autres que des journalistes ayant travaillé sur le sujet, comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessous.

1,97 million de téléspectateurs

“Question numéro une: quel est le premier bénéficiaire métropolitain de la PAC?”, a-t-elle d’abord demandé. Le dénommé Julien appuie aussitôt sur son buzzer. “Un agriculteur qui produit des céréales?”, tente-t-il. C’est faux. “Un éleveur?, rapplique une seconde compétitrice. Raté.

“C’est Cerafel”, essaye un troisième. Bingo. Élise Lucet lui attribue le point avant d’expliquer: “C’est la plus grande coopérative de fruits et légumes de France. Vous connaissez sans doute la marque de choux-fleurs Prince de Bretagne. Eh bien c’est eux, c’est Cerafel. C’est donc le grand gagnant de la PAC. En 2019, imaginez-vous, ils ont touché plus de 19 millions d’euros.”

Une deuxième, puis une troisième question ont été posées aux quatre journalistes. L’une portait sur une marque de champagne. L’autre, sur le Conseil régional de la Guadeloupe. “Merci à vous, on se retrouve peut-être bientôt pour une autre manche”, a conclu Élise Lucet, suivie par le jingle de l’émission.

Cash Investigation a ensuite repris son sérieux et le cours des choses. Ce mardi, elle a été suivie par 1,97 million de téléspectateurs, soit 9,6% de la part d’audience. C’est proche des chiffres de Questions pour un champion qui, en moyenne, est regardée par 1,6 million de personnes chaque jour.

À voir également sur Le HuffPost: 5 erreurs qui trahissent les invités d’Élise Lucet dans “Cash Investigation”

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI...

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles