Élisabeth Borne liste les trois "urgences" que veut résoudre le gouvernement

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Élisabeth Borne liste les trois "urgences" que veut résoudre le gouvernement

La Première ministre a réuni ce vendredi 27 mai le gouvernement à Matignon pour définir les feuilles de route des ministres.

POLITIQUE - Montrer que le gouvernement était à la tâche. Tel était le sens de la réunion convoquée ce vendredi 27 mai par Élisabeth Borne, en plein pont de l’Ascension. L’occasion pour la Première ministre “de fixer la feuille de route des ministres et de lancer les premiers chantiers prévus dans le programme du président”, faisait savoir en amont son entourage au HuffPost.

Résultat: une réunion de deux heures qui s’est terminée en milieu de matinée, et au terme de laquelle Élisabeth Borne a pris la parole pour marteler les trois priorités auxquelles elle a chargé le gouvernement de s’attaquer.

“Les premières semaines de notre action doivent être consacrées à répondre aux urgences des Français”, a déclaré la locataire de Matignon, confirmant que “le pouvoir d’achat” figurait tout en haut de la pile, devant la santé et la panification écologique.

“Faire des propositions très rapidement”

“Des lois d’urgence pour le pouvoir d’achat seront les premiers textes de ce quinquennat. Elles seront examinées par l’Assemblée dès la reprise de ses travaux”, après le second tour des élections législatives le 19 juin, a précisé Élisabeth Borne, qui assure vouloir éviter “les angles morts” sur ce sujet crucial. “Outre les retraités, les salariés, les indépendants, les agents publics, j’ai demandé à mes ministres d’avoir une attention particulière pour les étudiants”, a-t-elle souligné.

Autre chantier, celui de la santé. “Nous devons répondre à très court terme au manque de personnel hospitalier”, a déclaré la cheffe du gouvernement. À ce sujet, la Première ministre a indiqué avoir demandé aux “ministres concernés” de “faire des propositions très rapidement pour prendre des mesures efficaces pour l’été”.

Quant au “chantier” de la Planification écologique, Élisabeth Borne a annoncé une politique menée ”à marche rapide”, qui nécessitera la mobilisation de l’ensemble des ministères. “Mais ces chantiers d’urgence n’épuisent évidemment pas l’action du gouvernement”, a-t-elle toutefois nuancé, martelant les trois mots d’ordre qu’elle entend imposer: “rapidité, efficacité et résultats”.

Afin de concrétiser ces promesses en actes, la Première ministre a annoncé la tenue d’un séminaire gouvernemental “avant la fin du mois de juin”. Comme nous l’expliquions ce jeudi, Élisabeth Borne réunira le gouvernement sous ce même format à Matignon une fois par mois afin d’assurer “un suivi continu” de l’action gouvernementale.

À voir également sur Le HuffPost: Législatives: ces candidats qui pourraient battre Elisabeth Borne

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

VIDÉO - Cacophone au sommet de l'Etat sur l'affaire Abad - 25/05

LIRE AUSSI

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles