Élisabeth Borne annonce la création de « 8 500 postes de policiers et gendarmes » sur cinq ans

Elisabeth Borne annonce la création de « 8 500 postes de policiers et gendarmes » ce mardi 6 septembre.
ERIC PIERMONT / AFP Elisabeth Borne annonce la création de « 8 500 postes de policiers et gendarmes » ce mardi 6 septembre.

ERIC PIERMONT / AFP

Elisabeth Borne annonce la création de « 8 500 postes de policiers et gendarmes » ce mardi 6 septembre.

POLICE - Du renfort. Élisabeth Borne a annoncé ce mardi 6 septembre une augmentation de « 8 500 postes de policiers et gendarmes » en cinq ans en France, dont « 3 000 dès 2023 », dans le cadre de la loi de programmation sur la sécurité.

Cette annonce a été faite à Paris, lors de l’inauguration d’un commissariat. Elle précède également la présentation en Conseil des ministres, prévue ce mercredi, d’une nouvelle version du projet de loi d’orientation et de programmation du ministère de l’Intérieur (Lopmi). Élisabeth Borne a aussi rappelé que 10 000 policiers et gendarmes supplémentaires avaient déjà été déployés dans l’Hexagone au cours du précédent quinquennat.

Un doublement des effectifs sur le terrain d’ici 2030

L’annonce a été saluée par le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, qui y voit le « respect intégral des engagements d’Emmanuel Macron ». Il ajoute que les 1 000 nouveaux policiers affectés à la Préfecture de Police de Paris, permettront de lutter « contre la délinquance et le trafic de drogue » et de veiller à la sécurité des Jeux Olympiques.

La nouvelle loi, qui sera examinée en première lecture en octobre au Sénat, prévoit aussi la création de 11 unités de forces mobiles et de 200 nouvelles brigades de gendarmerie. Son objectif est de permettre, comme souhaité par le président Emmanuel Macron, un doublement de la présence des forces de l’ordre sur le terrain d’ici 2030.

À voir également sur Le HuffPost : L’opposition n’a pas attendu pour attaquer les bilans d’Élisabeth Borne

Vous ne pouvez visionner ce contenu car vous avez refusé les cookies associés aux contenus issus de tiers. Si vous souhaitez visionner ce contenu, vous pouvez modifier vos choix.

Lire aussi :

Lire aussi