Éliminatoires Mondial 2022: le Sénégal et le Maroc assurent

·2 min de lecture

Le Sénégal et le Maroc s'imposent respectivement face à la Namibie et à la Guinée-Bissau ce samedi 9 octobre. Les Lions de la Téranga l'emportent 4-1 alors que les Lions de l'Atlas gagnent par 3-0.

Avec facilité, le Sénégal signe un troisième succès consécutif à Thiès face à la Namibie. Les vice-champions d’Afrique n’ont pas eu besoin d’attendre très longtemps avant d’ouvrir le score grâce au Parisien Idrissa Gueye qui envoie le ballon du droit dans le petit filet (10e). Deux minutes auparavant, Ismaila Sarr touchait le poteau droit.

À la demi-heure de jeu, Famara Diedhiou tente de doubler la mise, mais sa frappe n’est pas cadrée. De la tête, l’ancien joueur de Sochaux finit par concrétiser à la 38e minute. Juste avant la pause, en manque de réussite, Sadio Mané touche aussi le poteau (45e) et manque de peu son 25e but en sélection. Le joueur de Liverpool trouve tout de même le chemin des filets en seconde période (55e). La Namibie qui réduit le score avec Joslin Kamatuka (77e), se voit infliger un quatrième but par Keita Bladé.

Les débuts de Bouna Sarr

À 29 ans, Bouna Sarr a fait ses grands débuts avec les Lions de la Téranga, lui qui pourtant tenait absolument à enfiler le maillot des Bleus il y a quelques années. Bouna Sarr pourrait participer très certainement à la prochaine CAN au Cameroun en janvier, mais il peut espérer aussi se retrouver au Qatar en 2022 pour le Mondial puisque les hommes d’Aliou Cissé semblent bien partis pour garder la première place du groupe H. Dès mardi prochain, le Sénégal pourrait valider sa qualification pour les barrages en cas de victoire face à la Namibie sur terrain neutre en Afrique du Sud.

Trois jours après avoir battu largement la Guinée-Bissau (5-0), les hommes de Vahid Halilhodzic affrontaient le même adversaire, toujours au Maroc, faute de stade homologué à Bissau. Les Lions de l’Atlas se rapprochent aussi des barrages. Comme les Sénégalais, les Marocains marquent très vite avec Ayoub El Kaabi à la 10e minute. Ils inscrivent un deuxième but, toujours en première période, signé Aymen Barkok (20e). Ayoub El Kaabi s'offre un doublé après une mauvaise passe en retrait de la Guinée-Bissau (70e).

Décimés par une intoxication alimentaire la veille du match aller, les Djurtus n'ont pas eu l'occasion de prendre leur revanche.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles