Éliminatoires CAN 2021: Maroc-Mauritanie, un nul qui contente tout le monde

·2 min de lecture

Officiellement qualifié après le match nul entre le Burundi et la Centrafrique (2-2), le Maroc s’est contenté d’un match nul en Mauritanie (0-0) pour la 5e journée des éliminatoires dans le groupe E. C’est un résultat qui n'arrange pas forcément la Mauritanie qui n'a plus son destin en main pour une qualification à la CAN 2021.

Plus de 16 mois après, le match retour ressemble étrangement au match aller (0-0). Entre Marocains et Mauritaniens, il n’y a pas eu de vainqueurs, ni de but. Et surtout peu de spectacle, si on peut dire. À l’aller, les Marocains avaient manqué d’efficacité et étaient tombés sur un gardien mauritanien très en réussite. Cette fois, Namori Diaw n’a pas eu beaucoup de travail à faire tant les hommes de Vahid Halilhodzic, malgré une domination dans la possession, n’ont jamais pu se procurer de nettes occasions pour marquer.

Un ticket pour trois

En face, la Mauritanie, sans inspiration offensive, a décidé de garder sa solidité défensive quitte à jouer le point du match nul pendant la seconde période. Ce n’est pourtant pas un résultat qui arrange les Mourabitounes en quête d’une deuxième qualification consécutive à la CAN. Les hommes de Corentin Martins sont toujours deuxièmes de cette poule E derrière le Maroc, mais la dernière journée, face à la République centrafricaine, qui court aussi derrière une première qualification, risque d’être stressante.

Tous les scénarios peuvent être envisagés : les Mauritaniens gagnent, ils sont qualifiés. Ils font match nul, ils sont qualifiés si le Burundi ne l’emporte pas à l’extérieur face au Maroc. Ils peuvent même se permettre de perdre à Bangui par un but d’écart si les Burundais s’inclinent face aux Lions de l’Atlas. La RCA aussi reste dans la course et une victoire par trois buts d'écart devant la Mauritanie la qualifierait si...le Burundi ne gagne pas au Maroc. Vous avez compris ?

Tout reste donc possible dans cette poule E.

CAN 2021: calendrier, résultats, classements des qualifications