Éliminatoires CAN 2021: l’incroyable remontée de la Sierra Leone face au Nigeria

·2 min de lecture

Après avoir survolé la première demi-heure de jeu avec quatre buts marqués, le Nigeria s’est complétement délité face à la Sierra Leone, concédant un incroyable match nul (4-4) sur sa pelouse. La Sierra Leone tient l’exploit de cette troisième journée des éliminatoires de la CAN 2021.

Ce n’est qu’un match nul, mais le 4-4, décroché par la Sierra Leone, a le délicieux goût des victoires improbables, des succès retentissants. Il sera inscrit à ne pas douter sur le livre d’or des plus grands exploits de la Leone Star, tellement la performance est gigantesque.

Rien, absolument rien ne pouvait faire croire à une telle issue au coup d’envoi de cette rencontre qui opposait le leader du groupe L, le Nigeria, triple champion d’Afrique, et le dernier de la poule dont les plus gros faits d’armes sont deux participations à la CAN (1994 et 1996, élimination au premier tour) et d’avoir enfanté un des meilleurs joueurs africains des années 90, Mohamed Kallon.

CAN 2021: calendrier, résultats, classements des qualifications

Qui pouvait penser à un tel dénouement quand après moins d’une demi-heure de jeu, les Nigérians avaient déjà inscrit quatre buts ? Alex Iwobi s’était offert un doublé (4e et 27e), Victor Osimhen avait marqué le second but (21e), et Samuel Chukwueze (29e) humiliait la défense sierra-léonaise.

Doublé d’Al-Hadji Kamara

Le Nigeria était insolent de facilité, la Sierra-Leone prenait l’eau. Et pourtant… L’incroyable exploit commence avec un but de Kwame Kwee (41e) juste avant la mi-temps sur une action où la défense nigériane semblait déjà en pause. L’avertissement ne semblait pas faire frissonner les Super Eagles qui commencent la seconde période comme ils avaient fini la première : moins d’engagement et d’impact dans les duels, et moins de conviction dans le jeu.

Le deuxième but des Leone Stars (Al-Hadji Kamara, 72e) réveille pourtant les Nigérians. Le langage corporel ne trompe pas ; Ahmed Musa et les siens doutent, leur sélectionneur Gernot Rorh trépigne sur le banc de touche. Et si… Mustapha Bundu inscrit le 3e but (80e), et toute la Sierra Leone se mit à rêver d’un quatrième. Al-Hadji Kamara, sur une action qui illustre bien la panique de la défense nigériane, matérialise la performance des siens en inscrivant son deuxième but de la soirée après une série de contres favorables. 4-4, le Nigeria et abasourdi, la Sierra Leone ne touche plus terre.

Malgré tout, les hommes de Gernot Rorh restent en tête de la poule L en attendant le match Bénin-Lesotho samedi 14 novembre. La Sierra Leone est toujours dernière de la poule et mais peut encore rêver d’un autre exploit : le Nigeria débarque à Freetown le mardi 17 novembre pour le match retour...