Éliminatoires CAN 2021: les Comores s’offrent le Togo, le Kenya se paye l’Égypte

L’équipe de football des Comores, vainqueur du Togo à l’extérieur (1-0), prend la tête du groupe G après le match nul (1-1) entre l’Égypte et le Kenya au Caire.

Les Comores ont réussi une sacrée performance en s’imposant (1-0) jeudi sur le terrain du Togo lors de la première journée des éliminatoires dans le groupe G. L’exploit est d’autant plus retentissant que les Togolais avaient battu (2-0) les Comoriens le 10 septembre dernier à Lomé, après avoir fait match nul à Moroni (1-1) lors du tour préliminaire du Mondial 2022.

Des Pharaons pas sereins

Cette fois, les hommes d’Amir Abdou n’ont pas failli face à ceux de Claude Le Roy, mieux ils repartent de Lomé avec les trois points grâce à un but (51e) de Faïz Selemani qui évolue dans le championnat belge (KV Kortrijk). Les Togolais, peu inspirés, peuvent regretter l'occasion de Laba qui touche la barre dans les dernières minutes du match. Pour les Comores, qui rêvent d’une première participation à la CAN, c’est le départ idéal avant de recevoir lundi prochain, le favori du groupe l’Égypte pour la deuxième journée.

Mais les Coloecantes, portés par cette victoire, peuvent nourrir des espoirs. Car sans sa star Mohamed Salah, forfait pour cause de blessure à la cheville, l’Égypte a buté sur une teigneuse équipe du Kenya. Au stade Borg El-Arab du Caire, les Pharaons ont été même quelque peu aidés par le sort. D’abord par les sorties sur blessure du gardien Matasi et de l’attaquant Masika, obligés de céder leur place avant la première demi-heure. Ensuite par l’erreur du gardien remplaçant Ian Otieno qui dégage le ballon sur Mahmoud Kahraba. Celui-ci ne manque pas l’offrande et l’occasion d’ouvrir le score peu avant la mi-temps (42e).

Sortie en huitièmes de finale de la CAN 2019 qu’elle a organisée, l’Égypte est dans une phase de (re) construction, avec un nouvel entraîneur Hossam El-Badry, et ça se voit. Les compagnons de Trezeguet n’ont pas tout maîtrisé dans cette rencontre à l’image de l’action sur le but égalisateur des Harambee Stars. La défense, à trop tergiverser, se fait surprendre et cède sur un but de renard de Michael Olunga (67e).

Calendrier, résultats, classements des qualifications