Électronique : la durée de vie affichée sur une étiquette

Le gouvernement veut s'attaquer à l'obsolescence programmée et forcer les industriels à plus de transparence. Au rayon électroménager, on trouve déjà le prix, la consommation d'énergie et bientôt, peut-être, une troisième étiquette : une note de 1 à 10. Objectif : donner une indication sur l'espérance de vie de chaque appareil. Avec cette étiquette, le gouvernement voudrait inciter les fabricants à plus de transparence. Un affichage d'abord sur la base du volontariat, puis rendu obligatoire dès 2020. Projet de loi dévoilé au printemps Mais les fabricants connaissent-ils à l'avance la durée de vie de leurs appareils ? Oui, selon le spécialiste Adel Bousrih, qui répare 70 objets de toutes marques chaque semaine. Encore faut-il que les fabricants acceptent de communiquer ses chiffres aux acheteurs. Difficile à croire pour Me Émile Meunier, avocat qui lutte depuis des années contre l'obsolescence programmée. Les détails de ce nouvel étiquetage seront connus au printemps prochain lors de la présentation du projet de loi.