Électricité : le risque des coupures de courant

La crise sanitaire de Covid-19 en France peut-elle affecter l'approvisionnement d'électricité, voire entraîner des coupures de courant durant l'hiver ? Si le scénario est extrême et peu probable à court terme, il est tout de même envisagé. RTE, le gestionnaire du réseau alerte sur ce risque depuis plusieurs mois et observe une vigilance particulière. En cause : le confinement du printemps dernier, qui a retardé l’entretien des centrales nucléaires. Une situation "qui peut être difficile au mois de janvier" "La crise du Covid-19 a considérablement perturbé les entreprises qui étaient en charge des plannings de maintenance des appareils de production de notre électricité française. Nous sommes dans une situation qui peut être difficile au mois de janvier et au mois de février, si nous traversions une vague de froid ou de grand froid", estime Xavier Piechacyzk, à la tête de RTE. Pour pallier un éventuel manque d’électricité qui viendrait du nucléaire cet hiver, EDF compte notamment sur ses barrages hydroélectriques.