Élections régionales : Thierry Mariani fustige la candidature de Dupond-Moretti

·1 min de lecture

Dans le Pas-de-Calais, le duel entre Marine Le Pen et Éric Dupond-Moretti est lancé, et promet d'être agité. Vendredi, le ministre de la Justice a annoncé sa candidature aux régionales, pour éviter "que cette terre file entre les mains du RN", et a bien l'intention de croiser le fer avec la présidente du Rassemblement national. "Je préfèrerai qu'il croise le fer avec les voyous", répond sur Europe 1 le RN Thierry Mariani, invité dimanche du Grand rendez-vous Europe 1/Les Echos/CNews

>>Retrouvez le Grand Rendez-vous tous les dimanches de 10h à 11h sur Europe 1 ainsi qu’en podcast et en replay ici

"On a un pays où il y a un problème d'ordre public et de justice", martèle celui qui est candidat RN dans la région Sud-Provence-Alpes-Côte d'Azur, déplorant la candidature du garde des Sceaux, mais également celle du ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin, qui se présente aux départementales dans le Nord, à Tourcoing. 

"Au lieu de s'occuper de la délinquance, ils vont faire les marchés"

"Vous croyez qu'on peut se permettre d'avoir des ministres de l'Intérieur et de la Justice à temps partiel ?", interroge l'invité d'Europe 1. "Pendant six semaines, au lieu de s'occuper de la délinquance qui dégrade notre pays, ils vont faire les marchés", s'agace-t-il encore. Or, ajoute-t-il, "quand on est ministre, on le fait à plein temps". 

Pour Thierry Mariani, la candidature d'Éric Dupond-Moretti est "une opération politique avec certainement l'aval d'Emmanuel Macron". Et de conclure : ...


Lire la suite sur Europe1