Élections régionales en Catalogne: fronde dans les bureaux de vote

·1 min de lecture

Les élections catalanes ont lieu ce dimanche 14 février. En pleine pandémie, les autorités ont dû faire face à une véritable fronde des membres de bureaux de vote qui sont désignés parmi la population.

Avec notre correspondante à Barcelone, Elise Gazengel

En Espagne, les membres des bureaux de vote sont désignés, suite à un tirage au sort, et seuls quelques rares cas comme les femmes enceintes de plus de huit mois ou les personnes âgées sont exemptés. Pour les autres, ne pas se présenter le jour du vote est un délit passible d'une lourde amende et même de peine de prison.

Mais en pleine pandémie, pour les élections catalanes de ce dimanche 14 février, lorsque les assignations sont arrivées au domicile des désignés, une véritable fronde s'est engagée. Au total, 25 000 personnes, soit 30% d'entre eux, ont contesté leur nomination, la plupart pour raison sanitaire.

La région a donc dû en urgence en appeler d'autres, assurant que des mesures strictes seraient respectées lors du scrutin, mais certains des membres qui se sont vu refuser leur contestation menacent aujourd'hui d'attaquer les autorités en cas de contagion. Ils craignent surtout le moment où les cas positifs au Covid-19 – qui ont le droit de voter – se présenteront face à eux.

► À lire aussi : Élections régionales en Catalogne: le Covid-19 a fait passer l'indépendance au second plan