Élections municipales : un scrutin sous haute protection sanitaire

Paris, 15e arrondissement, acte citoyen sous haute protection sanitaire, voilà le sous-titre du premier tour des élections municipales dimanche 15 mars : gel hydroalcoolique, masques, gants, distance entre électeurs. Puisque le premier tour a bien lieu malgré l'épidémie de Covid-19, les citoyens sont fatalistes. D'autres s'étonnent de la présence d'électeurs masqués. À Roubaix (Nord), pour respecter la distance entre électeurs, un marquage au sol est installé. Des mesures sanitaires strictes Le vote peut alors commencer dans le strict respect des préconisations gouvernementales. Mais tout le monde n'est pas rassuré. Globalement, la tendance est au devoir citoyen, sans crainte. Dans un bureau de vote à Cagnes-sur-Mer (Alpes-Maritimes), tout est au point niveau hygiène. On se rassure comme on peut. Les électeurs sont sereins. "Il y a quand même des mesures sanitaires qui sont prises, donc on s'adapte", explique un électeur. Certains sont inquiets quant à la tenue des opérations de dépouillement. Les municipales suivent leurs cours presque normalement malgré la forte abstention.