Élections municipales: Rachida Dati se félicite d'avoir "redressé la droite à Paris"

Juliette Mitoyen avec AFP

La candidate LR à la mairie de Paris Rachida Dati, arrivée deuxième au second tour dimanche, s'est félicitée d'avoir "redressé la droite" dans la capitale et d'avoir "rendu vie à des valeurs".

"Ensemble avec tous mes colistiers, nous avons redressé la droite à Paris. Nous n'avons pas rendu vie à un parti, nous avons rendu vie à des valeurs", a affirmé Mme Dati, soulignant avoir "ainsi rompu avec les haines, les rancoeurs, les divisions qui ont affaibli et fait perdre la droite parisienne depuis 2001".

"Nous n'avons pas rendu vie à une ligne, nous avons rendu vie à une espérance", a poursuivi l'ex-ministre de Nicolas Sarkozy, forte de 31,7 à 32,7% des voix selon les premières estimations, loin derrière la socialiste sortante Anne Hidalgo (49,3% à 50,2%) mais devant la candidate LREM Agnès Buzyn (13,7 à 16%).

"Nous avons pris des engagements, nous les tiendrons"

"J'ai mis mon énergie à convaincre les Parisiennes et les Parisiens quand tant d'autres me demandaient de convaincre les appareils", a insisté la maire du VIIe arrondissement, qui avait été réélue dès le 1er tour.

"J'ai emmené avec moi toute une nouvelle génération qui avait l'envie et l'énergie de changer Paris" et "nous sommes allés partout (...) nous sommes allés voir ceux qui ne votent plus, ceux qui ne croient plus en la politique, ceux qui ont abandonné, à force d'être abandonnés", a fait valoir Mme Dati.

"Nous avons pris des engagements avec les Parisiens, nous les tiendrons", a-t-elle assuré, avant d'avoir un mot pour le fort taux d'abstention (près de 60%) dans la capitale au second tour. "Cette abstention ne me décourage pas, elle me conforte dans mon engagement politique", a déclaré Rachida Dati.

Malgré la large victoire d'Anne Hidalgo, la droite a tout de même remporté plusieurs arrondissements dimanche comme le 5e (Florence Berthout), le 6e (Jean-Pierre Locoq), le 7e (Rachida Dati, élue au premier tour), le 8e (Jeanne d'Hauteserre), le 15e (Agnès Evren), le 16e (Francis Szpiner) et le 17e (Geoffroy Boulard).

Article original publié sur BFMTV.com