Élections municipales à Nice : la sécurité, enjeu majeur du scrutin

franceinfo

Dans les rues, les parcs, les tramways, Nice compte 2 800 caméras de surveillance. Des appareils reliés au Centre de supervision urbain où des agents municipaux scrutent les images toute la journée.

Dans la ville la mieux équipée de France, la sécurité se retrouve au coeur des élections municipales de mars 2020. Une priorité pour les Niçois et Niçoises qui sont 45% à placer cette thématique en tête de leurs attentes, selon un dernier sondage Ipsos Sopra-Steria pour franceinfo, France Bleu et Nice-Matin.

Des boutons d'alerte reliés à la police municipale

Richard Gianotti, le directeur de la sécurité de Nice, affirme que le dispositif mis en place est efficace. "Ca marche pour les picpockets, explique-t-il. ça a recemment marché pour des individus qui créent un trouble à l'ordre public dans le tramway."

Aujourd'hui, on a déjà présenté plus de 3 000 personnes.

Richard Gianotti, directeur de la sécurité de Nice

à franceinfo

En plus de ces caméras, la ville de Nice a installé des boutons d'alerte dans les écoles, les mairies annexes, les bibliothèques. Le système est directement relié à la police municipale. Les commerces s'équipent aussi, moyennant 200 euros. "C'est vrai que ça donne une sécurité parce qu'une fois qu'ils sont (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi