Élections de mi-mandat aux États-Unis: les écoles, l'autre campagne

© RFI / David Thomson

Ce mardi 8 novembre, outre leurs représentants, les Américains élisent aussi des membres de leurs conseils scolaires, instances locales qui décident des programmes et des mesures sanitaires dans les écoles. Après la pandémie, les républicains ont fait de ces élections un axe central pour mobiliser l'électorat conservateur, et la campagne des « midterms » s'est également jouée autour des questions d'éducation.

Avec notre correspondant en Floride, David Thomson

Avec ses supporters, elle a planté ses pancartes pile à l'entrée d'un bureau de vote de Vero Beach, en Floride, où les électeurs ont commencé à voter de façon anticipée.

Je montre mes affiches aux électeurs, comme ça, quand ils sont dans l'isoloir, ils se souviennent de mon nom !

Jackie Rosario est candidate à sa réélection dans un conseil scolaire, une élection ultra-locale qui intéressait très peu avant l'arrivée du Covid-19 et des restrictions sanitaires qui ont électrisé les parents conservateurs aux États-Unis.

Pendant la pandémie, les parents voulaient avoir le droit de décider si leur enfant devait porter le masque ou non. Ça a été la parfaite étincelle. Maintenant, les parents ont leur mot à dire dans les écoles.

Et la campagne des « midterms » s'est en partie jouée sur ces questions, dans les écoles. Avec son association Moms For Liberty, Jackie Rosario a même reçu le soutien du gouverneur de Floride, Ron DeSantis. Elle milite aujourd'hui pour sortir ce qu'elle appelle « l'idéologie LGBT » des écoles américaines.