Élections de mi-mandat aux États-Unis : Joe Biden va-t-il déjouer les pronostics ?

© REUTERS/Jonathan Ernst

À neuf semaines des élections de mi-mandat, le président américain s’emploie depuis quelques jours à faire croire qu’il peut déjouer les pronostics de défaite. Donald Trump était samedi soir en meeting à Wilkes-Barre, en Pennsylvanie. Le lieu ne doit rien au hasard. C’est là que Joe Biden avait vanté mardi sa politique sécuritaire et la législation adoptée au Congrès en juin sur le contrôle des armes à feu. Mais cette petite ville de ­l’Amérique moyenne se trouve aussi à quelques kilomètres de Scranton, le fief ­familial des Biden.

Lire aussi - États-Unis : Biden charge l'« extrémisme » de Trump dans un discours d’une rare virulence

Ce match à distance a été voulu par le président démocrate pour faire comprendre aux électeurs du 8 novembre qu’ils ont à nouveau à faire un choix de société entre le trumpisme ­renaissant et la « défense de l’âme de l’Amérique ». Jeudi à ­Philadelphie, berceau de la Constitution américaine, Joe Biden a expliqué en quoi, selon lui, Donald Trump et le parti républicain qu’il a inféodé  sont devenus « une menace pour la démocratie ». Pas tant parce qu’ils porteraient un programme conservateur et identitaire mais parce que Trump promeut des candidats de droite seulement s’ils professent que la présidentielle de 2020 a été « volée » et que Biden n’est pas le président « légitime » du pays. Pas tant parce que la droite américaine aime l’ordre et les régimes autoritaires, mais parce qu’elle suscite le désordre en polarisant à l’extrême la société.

Lun...


Lire la suite sur LeJDD