Élections de mi-mandat aux États-Unis: «Ne revenons pas soixante ans en arrière !»

AP - Stephen B. Morton

À quelques heures maintenant des élections de mi-mandat, démocrates et républicains jettent leurs dernières forces dans la bataille. Notamment dans des États où les scrutins s’annoncent très serrés, comme en Géorgie. Dans cet État du Sud, le sénateur démocrate sortant, le pasteur afro-américain Raphael Warnock, affronte un autre candidat noir, le très controversé Herschel Walker, ancienne star de football soutenu par Donald Trump.

avec notre envoyée spéciale à Johns Creek, Stefanie Schuler

Le démocrate Raphael Warnock est aussi le pasteur principal de l’une des églises les plus célèbres aux Etats-Unis : la Ebenezer Baptist Church de Martin Luther King, à Atlanta.

Et c’est dans ce haut lieu des droits civiques que le sénateur-pasteur-candidat Warnock a célébré une messe ce dimanche aux fortes tonalités politiques. « Mon père en uniforme ne pouvait même pas s’asseoir sur un siège dans le bus. Et maintenant j’occupe un siège au Sénat ! Nous sommes en mouvement. La nuit dernière, nous avons reculé nos horloges d’une heure. Mais nous n’allons permettre à personne de reculer les horloges de 60 ans en arrière ! Dites à tout le monde d’aller voter ! Dites-leur qu’un vote est une sorte de prière pour le monde que nous souhaitons pour nous et nos enfants ! ».

A quelques heures des scrutins, la tension est palpable. Alors Raphael Warnock a voulu rassurer. « J’ai le sentiment que tout ira bien », nous confie-t-il.


Lire la suite sur RFI