Élections de mi-mandat aux États-Unis: en Géorgie, le choix décisif des électeurs afro-américains

© RFI/Stefanie Schüler

J-5 avant les élections de mi-mandat aux États-Unis. En Géorgie, l’un des États clés de ces élections, deux candidats noirs espèrent remporter des victoires décisives pour le parti démocrate : Stacey Abrams brigue le poste de gouverneur, et le sénateur sortant Raphaël Warnock est candidat à sa réélection. Aucun des deux ne peut remporter la victoire sans une mobilisation massive des électeurs afro-américains qui représentent 30% des inscrits en Géorgie. Mais dans quel état d’esprit est l’électorat noir ?

Avec notre envoyée spéciale à Atlanta, Stefanie Schüler

Jody est étudiant en informatique. et Il a voté de façon anticipée pour les candidats démocrates contre son gré : « Toute ma famille est allée voter. Et elle m’a embarqué. Mais personnellement je n’ai pas l’impression que ça sert a quelque chose. Je ne crois pas que j’ai le pouvoir d’apporter du changement pour l’ensemble du pays. Et si je veux des changements dans ma vie, je dois m’en occuper moi-même. »

Une forme de désillusion

Mais Jody n’est pas le seul à ressentir une forme de désillusion. « J’ai été impliqué dans le mouvement Black Lives Matter. C’était important pour nous, les Noirs. Mais beaucoup de choses restent à faire », estime Taylor, mécanicien dans un garage de voitures à Atlanta. Il y a deux ans, après le meurtre de l’Afro-Américain George Floyd et les manifestations massives contre les violences policières et le racisme systémique, les électeurs noirs de Géorgie avaient porté leur espoir sur Joe Biden et lui avait permis de gagner. Ils sont aujourd’hui déçus.


Lire la suite sur RFI