Élections de mi-mandat aux États-Unis: zoom sur trois États clés

© AP/Ross D. Franklin

Les Américains renouvellent ce mardi 8 novembre la Chambre des députés, un tiers du Sénat et de très nombreux postes locaux. Joe Biden va-t-il perdre la courte majorité qu’il détient dans les deux Chambres et peiner à appliquer son programme les deux prochaines années ? Tous les yeux se tournent vers les États clés, où démocrates et républicains sont au coude-à-coude. Des millions de dollars ont par exemple été dépensés en Pennsylvanie, en Géorgie et en Arizona.

C’est la campagne la plus chère de 2022. En Pennsylvanie, un État du Midwest souvent indécis que Joe Biden a fait basculer en 2020, la course à suivre est une sénatoriale. Côté démocrate, John Fetterman milite pour la légalisation du cannabis ou le développement des syndicats. Victime d’un AVC qui l’a diminué, il affronte Mehmet Oz, un chirurgien vedette de la télé, ami de Donald Trump. « Comme l’ancien président, il a eu son émission télé. Il est très connu pour ça, même si la médecine qu’il propose n’est pas forcément celle qu’on pratique » note Nicolle Herzog, maîtresse de conférences à l’Université de Caroline. « Pendant les primaires, il s’est présenté comme très aligné avec Trump. Maintenant il doit adoucir son image pour plaire à toute la Pennsylvanie. Il essaie de jouer sur les deux tableaux : il est très extrémiste et en même temps modéré. Mais quelques phrases lui ont échappé. Il a par exemple dit que “l’avortement serait un choix entre les femmes, les médecins et les dirigeants politiques locaux” ».


Lire la suite sur RFI

Lire aussi:
À la Une: Trump-Biden, le match retour
Élections de mi-mandat: en Géorgie, la candidature du trumpiste Herschel Walker se fissure