Élections de mi-mandat aux États-Unis : un scrutin crucial pour Joe Biden et Donald Trump

A J-1 des élections de mi-mandat, Démocrates et Républicains tentent de mobiliser leurs troupes. Le président américain Joe Biden, et l'ancien président Donald Trump s'affrontent par meetings interposés pour le sprint final.

Les deux septuagénaires mettent tout leur poids dans la balance avant un scrutin qui posera les fondations de la présidentielle de 2024.

Les Américains sont appelés aux urnes mardi pour renouveler l'ensemble de la Chambre des représentants et un tiers du Sénat. Toute une série de postes d'élus locaux, qui décident des politiques de leur Etat en matière d'avortement ou de régulation environnementale, notamment, sont également en jeu.

Organisées deux ans après la présidentielle, ces élections se convertissent de fait en référendum sur l'occupant de la Maison Blanche. Le parti du président n'échappe que très rarement au vote sanction.

Joe Biden ne cesse de dire que cette élection est plutôt "un choix" : sur le droit à l'avortement et sur l'avenir de la démocratie en Amérique, à l'heure où certains candidats républicains menacent de ne pas reconnaître le résultat de leur élection.

"Avec ces négationnistes électoraux, il n'y a que deux issues possibles pour les élections : soit ils gagnent, soit les élections ont été truquées. Et laissez-moi vous dire quelque chose : vous ne pouvez pas aimer le pays seulement quand vous gagnez", prévient le président américain.

Objectif 2024 pour Donald Trump

Après une campagne acharnée centrée sur l'inflation, les républicains se montrent de plus en plus confiants dans leurs chances de priver Joe Biden de ses majorités au Congrès le 8 novembre.

"Si vous voulez mettre fin à la destruction de notre pays et sauver le rêve américain, alors, ce mardi, vous devez voter républicain pour une vague géante" rouge, la couleur des conservateurs, a plaidé l'ancien président Donald Trump ce week-end.

Ce dimanche, l'ancien locataire de la Maison Blanche était à Miami, pour soutenir le sénateur républicain Marco Rubio. Donald Trump laisse moins de moins de doute sur sa possible candidature pour 2024.

"Pour que notre pays soit prospère, sûr et glorieux, je vais probablement devoir recommencer. Mais restez à l'écoute", a dit l'ancien dirigeant américain.

Donald Trump est bien conscient qu'une victoire des Républicains pourrait lui offrir le tremplin idéal pour une candidature à l'élection présidentielle de 2024.

Le résultat des élections de mi-mandat sera donc aussi crucial pour l'avenir du président américain.