Élections législatives en Norvège : l'enjeu du climat

·1 min de lecture

La Norvège se rend aux urnes ce lundi pour les élections législatives. Selon les sondages, le pays se dirige vers l'alternance : après 8 ans au pouvoir, le parti conservateur, dirigé par Erna Solberg, actuelle ¨Première ministre, pourrait être vaincu par les travaillistes.

Leur leader, Jonas Gahs Store, millionnaire de 61 ans, a fait campagne contre les inégalités sociales. Mais au-delà de l'alternance, c'est le réchauffement climatique qui s'est imposé au cœur de la campagne électorale.

Plus gros producteur d'hydrocarbures d'Europe de l'Oues

Le pétrole a contribué à faire de la Norvège l'un des pays les plus riches au monde, étant le plus gros producteur d'hydrocarbures d'Europe de l'Ouest : le secteur représente 14% du PIB, plus de 40% des exportations, et 161 000 emplois.

Montée des écologistes

Mais comme les conservateurs, les travaillistes excluent de renoncer à l'industrie de l'or noir pour l'instant.. Cela les opposent à leurs potentiels alliés, les écologistes, qui souhaitent l'arrêt de la production pétrolière en 2035.

Le leader travailliste pourrait donc avoir des difficultés à former une majorité : après le dernier rapport du GIEC et les catastrophes climatiques de cet été, les partisans écologistes ont encore progressé dans les sondages.

Les premiers résultats provisoires de ces élections, seront connus à 21 heures.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles