Élections législatives : ces ministres de la macronie qui pourraient perdre leur portefeuille

J-6 avant le premier tour des élections législatives . Les ministres en exercice sont prévenus, ce n'est pas le moment de faiblir. La moitié du gouvernement d'Élisabeth Borne , dont la Première ministre elle-même, se présente aux suffrages des électeurs. La règle est simple : les battus cesseront d'être ministres, dès l'instant où ils auront perdu. La bataille s'annonce difficile pour au moins six d'entre eux. Un proche d'Emmanuel Macron , est notamment menacé.

>> Retrouvez Europe Matin en replay et en podcast ici

Clément Beaune en difficulté

Un sondage Ifop pour le Journal du Dimanche donne Clément Beaune, battu dans la septième circonscription de Paris. Face au ministre délégué à l'Europe, la candidate insoumise, Caroline Mecary, virerait en tête au premier tour et l'emporterait de peu au second. La Nupes peut aussi espérer faire tomber deux autres figures importantes de la macronie : la ministre de la Transition écologique, Amélie de Montchalin , dans l'Essonne, et le patron du parti présidentiel et nouveau ministre de la Fonction publique, Stanislas Guerini, à Paris.

Mais c'est sans doute la secrétaire d'État à la Mer, Justine Benin, qui aura le plus de mal à conserver son poste. Elle est en lice en Guadeloupe, dans une circonscription où la France insoumise est clairement en position de force.

Damien Abad pas assuré de l'emporter

Pour rester ministre de la Santé, Brigitte Bourguignon devra de son côté batailler pour s'imposer face au Rassemblement national dans le ...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles