Élections européennes : "Cette société de l'exploitation n'est pas éternelle", affirme Nathalie Arthaud

franceinfo
La tête de liste de Lutte ouvrière pour les élections européennes du 26 mai se dit "convaincue que les choses passeront par des luttes sociales profondes".

"Notre perspective, c'est de dire que cette société de l'exploitation, de marché, de la concurrence, n'est pas éternelle. On la changera, parce que c'est de notre intérêt collectif", a affirmé Nathalie Arthaud, tête de liste de Lutte ouvrière, lors du débat pour les élections européennes organisé jeudi 23 mai à la Maison de la radio à Paris.

franceinfo : Que va permettre l'élection de députés européens Lutte ouvrière ?

Nathalie Arthaud : Je pense que quand on est ouvrier, qu'on appartient au monde de travail, il faut faire valoir ses intérêts et ses perspectives dans toutes les élections, les combats électoraux. Il faut se battre contre cette classe capitaliste parce que dans cette élection, il y a beaucoup de diversions. On nous explique que l'Union européenne est la source de tous les maux, excusez-moi mais les licenciements et les bas salaires ce ne sont pas l'Union européenne. C'est la grande bourgeoisie, parce qu'elle est de plus en plus rapace. J'appelle les électeurs à ne pas croire aux promesses des uns et des autres.

Comment voyez-vous les choses ?

Je suis convaincue que les choses passeront par des luttes sociales profondes, des mouvements sociaux puissants. Regardez le (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi