Élections européennes en Finlande: le vote par anticipation, espoir d'un meilleur taux de participation

En Finlande, tout comme en Suède, les élections européennes tombent un long week-end de quatre jours, où il était possible de voter par anticipation ces dernières semaines. Une méthode pour favoriser au mieux la participation au scrutin européen, habituellement faible dans les pays nordiques, mais qui pourrait atteindre des records cette année.

Avec notre correspondante à Stockholm, Carlotta Morteo

Quelque 25% des électeurs inscrits ont déjà glissé leur bulletin dans l’urne en Finlande. En Suède, ils sont 19% à avoir voté par anticipation. Et c’est une méthode majoritairement plébiscitée par les femmes.

La simplicité est sans doute l’une des clés du succès : depuis plus de deux semaines, des bureaux de vote sont ouverts dans les bibliothèques, les centres commerciaux, les gares, sur les campus et même parfois dans des restaurants…

À lire aussiÉlections européennes: quelle place pour les Samis, peuple autochtone de la zone arctique?

Il n’est pas obligatoire de voter dans sa commune de résidence. D’ailleurs, si l'électeur a oublié sa carte électorale, il suffit de présenter sa carte d’identité aux agents pour s'enregistrer. Il est également possible de modifier son vote si l'on a déjà voté et que l'on change d'avis en dernière minute.


Lire la suite sur RFI