Élections européennes: pour le dernier jour du scrutin, les Français de Chine aux urnes

Ce dimanche 9 juin, c'est le dernier jour de vote pour le scrutin européen. À Pékin, comme ailleurs en Asie, les premiers bureaux de votes ont ouvert ce dimanche matin. Les électeurs français de l'étranger sont venus en nombre.

Avec notre correspondant à Pékin, Stéphane Lagarde

À l’ouverture du bureau de vote ce dimanche matin au consulat de France à Pékin, il y a déjà 30 degrés au thermomètre. Guillaume, qui travaille dans le pétrole, est parmi les premiers à mettre son bulletin dans l’urne : « C’est juste qu’il fait trop chaud, si je viens à midi ou dans l’après-midi c’est plus dur. »

Pour cet expatrié qui travaille dans le pétrole, les élections sont importantes : « À la base, l’Union européenne me plaisait bien, mais c’est en train de devenir quelque chose contre les libertés individuelles, je voulais manifester mon raz-le-bol par mon bulletin de vote. Mes amis chinois ne savent même pas qu’il y a des élections européennes. Ils savent qu’on vote pour un président dans les différents pays européens, mais c’est tout. »

« Je ressens encore plus mon identité européenne »

Malgré l’éloignement, les enjeux européens sont au cœur des préoccupations des français de Chine, pense aussi Lauriane, étudiante et cheftaine chez les scouts : « On le voit encore plus ici qu’en France, car nous sommes entourés d’Européens à Pékin et je ressens encore plus mon identité européenne. »


Lire la suite sur RFI