Élections : ces départements qui pourraient basculer

·1 min de lecture
Les  élections départementales font aussi l'objet de duels ou triangulaires à enjeux.
Les élections départementales font aussi l'objet de duels ou triangulaires à enjeux.

Les élections régionales occupent le terrain médiatique, mettant aux prises, à l'approche de l'élection présidentielle, plusieurs têtes d'affiche, notamment des présidentiables de droite, et remettant en question les équilibres politiques, entre les gauches particulièrement, dans la perspective de 2022. Mais les élections départementales sont aussi riches d'enseignements. Dans quelques départements, le RN joue son ancrage local. Dans d'autres, nombreux, se reconstituent les vieilles joutes entre la gauche et la droite. Voici quelques points chauds à suivre particulièrement.

LES PRÉSIDENCES EN DANGER

Pyrénées-Orientales : le RN en embuscade dans le fief du Premier ministre

Voilà un département scruté à la loupe, puisque « la petite Catalogne française » est le fief du Premier ministre Jean Castex. La socialiste Hermeline Malherbe, élue largement en 2015 dans un département présidé par la gauche depuis 1998, s'accroche à son fauteuil. Le Rassemblement national, qui a ravi la préfecture de Perpignan aux municipales avec Louis Aliot, compte bien profiter de ces élections pour étendre sa toile dans une région qui reste, au global, acquise à la gauche. Le mouvement de Marine Le Pen était d'ailleurs en tête dans cinq cantons du département, tous à Perpignan. À l'issue d'un premier tour boudé par les électeurs (64,75 % d'abstention), une kyrielle de duels opposent les candidats de toutes obédiences : 17 au total, dont 3 entre la droite et la gauche, 8 entre la gauche [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles