Publicité

Élections au Pakistan : les candidats pro-Imran Khan en tête, deux morts dans des violences

Élections au Pakistan : les candidats pro-Imran Khan en tête, deux morts dans des violences

Les partisans d'Imran Khan sont en tête des élections au Pakistan, mais avec une avance limitée. Depuis sa prison l'ancien Premier ministre a revendiqué la victoire. Néanmoins, aucun des trois principaux partis ne pouvant obtenir de majorité absolue, la Ligue musulmane du Pakistan de Nawaz Sharif semble être la mieux placée pour former une coalition. Les retards dans la publication des résultats ont suscité des soupçons de fraude. Deux personnes sont mortes dans des violences post-électorales.

Les partisans de l'ex-Premier ministre Imran Khan, actuellement emprisonné, sont en tête des élections au Pakistan vendredi 9 février au soir, à l'approche de la fin du décompte, mais avec une avance limitée sur les deux grands partis dominant traditionnellement la scène politique.

Même si ces résultats se confirment, cela ne signifie pas que le Pakistan Tehreek-e-Insaf (PTI), le parti d'Imran Khan, qui a surpassé les attentes, sera en mesure de former un gouvernement.

Aucun des trois blocs ne pouvant plus obtenir la majorité absolue, il faudra au vainqueur nouer des alliances. Toutes les options restent donc ouvertes quant à la composition de cette coalition. La Ligue musulmane du Pakistan (PML-N) de Nawaz Sharif, qui était la favorite du scrutin, reste la mieux placée pour y parvenir.

L'ancien Premier ministre pakistanais Imran Khan a de son côté revendiqué sa victoire depuis sa prison,dans un message posté sur X, créé à l'aide de l'intelligence artificielle.


Lire la suite sur FRANCE 24

Lire aussi:
Pakistan : la lenteur du dépouillement dénoncée, trois blocs au coude-à-coude
Fermeture des urnes au Pakistan pour des élections contestées et sous haute sécurité
Pakistan : l'ex-Premier ministre Imran Khan à nouveau condamné, cette fois à 14 ans de prison