Élections au Mexique: près de 100 millions de personnes attendues aux urnes

Ce dimanche 2 juin, près de 100 millions de Mexicains sont appelés aux urnes. Il s’agit des plus grandes élections de l’histoire du pays – plus de 20 000 mandats sont en jeu, également les plus violentes puisque au moins 31 candidats ont été assassinés depuis de début de la campagne. À l’issue de ce scrutin, une femme devrait être élue présidente. Une première dans ce pays réputé pour son machisme et ses violences de genre.

Une grande partie de la vie publique mexicaine doit être renouvelée ce dimanche, à commencer par la présidence : trois candidats sont en course, parmi lesquels deux femmes en tête : Xochitl Galvez (droite) et Claudia Sheinbaum (gauche). Cette dernière, ex-maire de Mexico, possède une très large avance dans les sondages.

À lire aussiClaudia Sheinbaum, une scientifique aux portes du pouvoir au Mexique

Le Mexique doit aussi élire l’intégralité du Congrès. Il comprend deux chambres, l’une avec 500 députés et l’autre de 128 sénateurs, rapporte notre correspondante à Mexico, Gwendolina Duval.

Au niveau local, neuf États votent pour leur gouverneur, dont la ville de Mexico. Dans la capitale, le parti au pouvoir – le Mouvement pour la Régénération nationale (Morena) – avec Clara Brugada est bien parti pour l’emporter. Ailleurs, le panorama est beaucoup plus contrasté.


Lire la suite sur RFI