Élections au Congo-Brazaville : "Cette mascarade va durablement changer la face du pays"

·1 min de lecture

Le président Denis Sassou-Nguesso est candidat à un quatrième mandat ce dimanche 21 mars. Modeste Boukadia, ancien candidat, dénonce auprès de Marianne une "farce" et appelle au boycott du scrutin.

À la tête du Congo-Brazzaville depuis 1979, et en dépit d'une parenthèse de cinq ans achevée en guerre civile abominable, Denis Sassou-Nguesso, 77 ans, risque fort de battre tous les records de longévité du continent s'il est proclamé vainqueur de la présidentielle de ce dimanche 21 mars. Il y postule pour un quatrième mandat après avoir fait modifier la Constitution en octobre 2015, lui permettant ainsi d'en briguer trois de plus…En 2016, sa victoire face à six candidats fut violemment contestée, entraînant une fois encore des affrontements dans la région du Pool (sud), autrefois le grenier du pays. Arrêtés pour atteinte à la sûreté de l’État, deux de ses rivaux, le général Jean-Marie Mokoko et André Okombi Salissa, avaient été condamnés à 20 ans de prison et croupissent depuis en prison.Cette fois, avant même le scrutin, le pouvoir s'en est pris à un des coordonnateurs de la Plateforme congolaise des ONG des droits humains et de la démocratie, le docteur Alexandre Ibacka Dzabane, soupçonné d'être " au cœur d’un réseau et d’un processus de déstabilisation des institutions durant le processus électoral en cours… " Rien de très nouveau. Et pas plus dans le profil des candidats : ses deux principaux challengers, Guy-Brice Parfait Kolél, arrivé second en 2016, et Mathias...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

Motion de défiance contre la direction de 20 Minutes : "On va droit dans le mur"

20 départements sous "surveillance renforcée", pas de mesures immédiates : les annonces de Castex

"Un pull à 20 euros, c’est ce que je mange en une semaine" : ce que coûte le Covid aux Français

Bientôt un scooter gonflable pour les moins de 80 kg

"Je ne supporte plus les écrans, je veux rencontrer les gens en vrai" : c'est quoi, avoir 20 ans, en 2020 ?