Élections en Angola: la commission électorale proclame la victoire du MPLA, le président Lourenço reconduit

Le parti historique au pouvoir en Angola a remporté les élections législatives, donnant un second mandat au président sortant, João Lourenço, selon les résultats officiels annoncés lundi 29 août.

Au terme du scrutin le plus disputé de l'histoire du pays, le Mouvement populaire pour la libération de l'Angola (MPLA) l'emporte avec 51,17% des suffrages exprimés, contre 43,95% pour le premier parti d'opposition, l'Union nationale pour l'indépendance totale de l'Angola (Unita), a déclaré la Commission électorale nationale lors d'une conférence de presse.

L'Unita, le parti d'Adalberto Costa Junior, 60 ans, avait contesté les résultats préliminaires, qui donnaient déjà l'avance au MPLA. Cinq membres de la CNE ont par ailleurs menacé de ne pas signer les résultats finaux.

Le MPLA, qui l'avait remporté haut la main en 2017 avec 61% des suffrages, enregistre ainsi son plus bas score. En 2012, il avait rassemblé 71,84% des votes. Il conserve la majorité au Parlement avec 124 sièges sur 220. Mais il perd la majorité des deux tiers qui lui permettait jusqu'ici d'adopter une loi sans le soutien d'un autre parti.

Accueillant ce « vote de confiance », le président João Lourenço a promis « le dialogue et la concertation ».

L'Unita a contesté les résultats préliminaires, la semaine dernière. L'opposition a désormais trois jours pour saisir la Cour constitutionnelle. Cinq membres de la Commission électorale menacent par ailleurs de ne pas signer les résultats définitifs.

(Avec AFP)


Lire la suite sur RFI