Élections en Allemagne: le candidat du SPD Olaf Scholz se moque des critiques

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

À un peu plus de trois semaines des élections générales du 26 septembre qui marqueront le départ d'Angela Merkel, son parti en perte de vitesse concentre ses attaques contre le SPD avec lequel ils gouvernent depuis quatre ans.

Avec notre correspondant à Berlin, Pascal Thibaut

« Je travaille très bien et volontiers depuis des années avec la chancelière. Nous avons beaucoup travaillé ensemble dans cette période difficile pour notre pays et nous allons continuer. » Olaf Scholz, comme Angela Merkel qu’il cite souvent, est un maître de la politique Teflon. Rien n’accroche malgré les critiques dont il peut être l’objet.

À lire aussi : Élections en Allemagne: les sociaux-démocrates de retour dans le jeu

Mercredi matin, le candidat social-démocrate (SPD) a botté en touche avec élégance lorsque des collègues l’ont interrogé sur l’attaque frontale de la chancelière contre lui, la veille. Angela Merkel qui ne se démène pas vraiment pour soutenir son possible successeur, le chrétien-démocrate Armin Laschet (CDU), a critiqué Olaf Scholz qui cherche à se profiler comme l’héritier de la chancelière.

« Avec moi, il n’y aurait jamais une coalition avec Die Linke », a déclaré Angela Merkel. Une référence à la possible constitution après les élections d’une coalition entre le SPD, les Verts et le parti de gauche, héritier lointain du PC est-allemand.

Les conservateurs en perte de vitesse dans les sondages dénoncent le flou d’Olaf Scholz qui ne veut rien exclure. Le candidat n’a pas un faible particulier pour cette constellation, mais il doit ménager un parti plus à gauche que lui.

► À écouter aussi : Campagne électorale en Allemagne: «Nous avons affaire à une situation inédite» [Invité international]

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles