Élection présidentielle américaine : tensions aux États-Unis

Les tensions se multiplient dans plusieurs villes des États-Unis durant le décompte des bulletins de votes. En Arizona, un état traditionnellement républicain mais qui semble désormais favorable à Joe Biden, les électeurs pro-Trump crient à la fraude. Dans le Michigan, à Detroit, ils veulent entrer dans le bureau de vote. "On veut voir ces bulletins, voir qu’ils sont correctement comptés", justifie une Américaine. À Minneapolis, dans le Minnesota où George Floyd est mort étouffé par un policiers, les manifestants bloquent une autoroute. "Nous avons besoin que quelque chose change", dit une électrice démocrate. Joe Biden pourrait remporter la Georgie La journée du jeudi 5 novembre pourrait être décisive. "Une victoire pourrait se décider aujourd’hui pour Joe Biden", indique la journaliste France Télévisions Emmanuelle Lagarde, en duplex depuis la Georgie. Il reste dans l'État en effet "des dizaines de milliers de bulletins encore à dépouiller", qui proviennent "de zones urbaines très favorables à Joe Biden". La journaliste attire ensuite l’attention vers l’état du Nevada, où "Joe Biden est en tête" et la Pennsylvanie, où le décompte des bulletins n’est pas encore terminé.