Élection américaine : la défense européenne vote Trump

Par Guerric Poncet
·1 min de lecture
Vue d'artiste du système de combat aérien du futur (Scaf), avec, au premier plan, l'avion de nouvelle génération, au cœur du projet.
Vue d'artiste du système de combat aérien du futur (Scaf), avec, au premier plan, l'avion de nouvelle génération, au cœur du projet.

Pour la défense européenne, l'élection présidentielle américaine du 3 novembre sera aussi cruciale. Au-delà de la haine viscérale que l'actuel président Donald Trump a réussi à susciter contre lui, jusque chez ses plus proches alliés, une élection de son rival Joe Biden aurait elle aussi des conséquences importantes. L'arrogance et la baisse de fiabilité de l'allié américain sous l'administration Trump ont dynamisé les coopérations européennes, dans le domaine des opérations militaires et des programmes d'armement. Le retour au pouvoir d'une administration plus rationnelle à Washington pourrait briser ces beaux projets?

« Nous ne pouvons pas exclure que l'élection de Joe Biden entraîne de la part de nos amis américains une ouverture supplémentaire, par rapport à celle de Trump aujourd'hui? et ça ne sera pas difficile ! » a ironisé Joël Barre, délégué général pour l'armement, interrogé par Le Point lors d'une conférence de presse vendredi 23 octobre à Paris. Grand patron des programmes d'armement français, l'homme a rappelé que « les rendez-vous du premier semestre 2021 sont très importants ». Or, pour de nombreux Européens, dont les Allemands, si Joe Biden est élu, il faudra répondre à la main tendue qui s'ensuivra dès le début de l'année 2021, soit exactement au moment des décisions cruciales pour les programmes européens.

Lire aussi Pourquoi l'UE n'attend pas de miracle de Biden

Pas de quartier

Les grands projets structurants pour les armées françaises et eu [...] Lire la suite