Élection américaine : la course à la Maison-Blanche en huit pubs

De notre correspondante à Washington, Hélène Vissière
·1 min de lecture
Trump et Biden, un affrontement télévisuel.
Trump et Biden, un affrontement télévisuel.

Ce sont des chiffres colossaux. Plus de 8 milliards de dollars ont déjà été dépensés en spots télé, radio et Internet, dont plus de 6 milliards pour la campagne présidentielle et 2 milliards pour le Sénat, selon Advertising Analytics. Et d'ici au 3 novembre, le total devrait atteindre 10,8 milliards de dollars, soit le double de 2016, d'après les estimations du Center for Responsive Politics.

Joe Biden domine les ondes. Depuis des mois, il dépense deux fois plus que son rival. D'abord, parce qu'il a nettement plus d'argent en caisse. Ensuite, parce que c'est son principal outil pour toucher les électeurs puisqu'il a limité ses interventions publiques. Il a même acheté de l'espace publicitaire pendant la retransmission de matchs de baseball et de football américain, qui coûte en général très cher. Donald Trump s'appuie davantage sur les grands meetings et, pour cause de budget plus serré, cible en majorité les pubs numériques.

Comme tous les quatre ans, c'est un battage incessant sur les écrans, particulièrement dans les États clés, Pennsylvanie, Floride, Caroline du Nord? La demande est telle que YouTube n'a plus un pixel d'espace publicitaire disponible. Une telle avalanche de publicités a-t-elle encore un impact ? Si oui, lequel ? C'est la sempiternelle question. Mais qu'importe, les candidats continuent à multiplier les spots très ciblés.

Trump : « Moi ou le chaos »

Les publicités de Donald Trump, comme ses discours, sont dans l'ensemble sombres et négative [...] Lire la suite