Les éléphants résolvent les problèmes avec leur personnalité

·1 min de lecture

Les éléphants, considérés grandement intelligents, sont capables d’attraper de la nourriture hors de leur portée en soufflant ou en utilisant des outils, mais aussi de résoudre des puzzles. Lisa Barrett et Sarah Benson-Amram du Laboratoire de Comportement et de Cognition animale de l’Université du Wyoming ont mené une étude qui a été publiée dans le Journal of Comparative Psychology sur la relation entre personnalité et performance cognitive de ces animaux.

Les scientifiques ont conduit la recherche sur quinze éléphants d’Asie et trois éléphants de savane d’Afrique, issus de trois zoos des États-Unis : celui de San Diego, de Washington et d’Oklahoma City. L’expérience était basée sur des tests de personnalité et des tâches à accomplir. « Comme nous ne pouvions pas donner aux éléphants un test de personnalité comme ceux que vous connaissez en ligne, nous devions penser de façon créative », explique Lisa Barrett.

Un éléphant d'Afrique, à gauche, et un éléphant d'Asie, à droite. © Jakub Krechowicz, Adobe Stock.
Un éléphant d'Afrique, à gauche, et un éléphant d'Asie, à droite. © Jakub Krechowicz, Adobe Stock.

Le déroulement des expériences

Afin de pouvoir caractériser la personnalité de chaque éléphant, les chercheurs ont élaboré trois stratégies.

  1. Ils ont observé la réaction de l'animal lorsqu’il était mis face à des objets inconnus : un ballon, une bûche brûlée et de l’urine de prédateur.

  2. Ils ont demandé aux personnes qui s’occupent de l'éléphant de remplir un questionnaire sur son tempérament.

  3. Ils ont regardé les mammifères pendant leurs interactions les uns avec les autres.

Globalement, les chercheurs ont essayé de mesurer des traits de caractère tels que l’activité, l’affection, l'agressivité, l'excitabilité, l'espièglerie, la timidité et la sociabilité.

Le but était de voir si les personnalités déterminées pouvaient prédire le succès de résolution de plusieurs problèmes cognitifs, pour lesquels les éléphants ont eu trois opportunités : retirer une balle d’une boîte, d’une tige, et d’un tube piège. Les scientifiques ont également évalué la capacité d'apprentissage...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles