Un éléphant tue son braconnier et épargne étrangement un objet pouvant aider à lutter contre cette barbarie

·1 min de lecture

L'arroseur arrosé ? Un braconnier présumé qui se trouvait dans le parc de Krugrer, en Afrique du Sud, a été piétiné à mort par un éléphant. Son corps a été retrouvé le 21 octobre dernier, a indiqué Isaac Phaahla le porte-parole du parc situé au nord-est du pays, cité par l'Agence France Presse (AFP). Ce sont des agents effectuant une opération anti-braconnage qui ont fait la découverte macabre. Le corps de l'homme a vraisemblablement été écrasé par l'animal.

Selon les premiers éléments de l'enquête, aucun éléphant n'a été blessé. Un homme a été piétiné à mort tandis que les autres braconniers présumés ont eu le temps de prendre la fuite. "La personne décédée a été tuée par un éléphant et abandonnée par ses complices", a expliqué Isaac Phaahla à l'AFP.

Un objet étrangement épargné

Dans l'attaque, l'éléphant a étrangement épargné un objet pouvant aider à lutter contre la barbarie qu'est le braconnage. Le téléphone portable de la victime a été retrouvé intacte. Il a été remis à la police afin de les aider à pister les autres braconniers.

L'AFP rappelle qu'un braconnier avait été attaqué par des lions dans ce même parc, l'an dernier, ne laissant que sa tête. Kruger est la proie du braconnage, en particulier concernant les rhinocéros. Le Fonds mondial pour la nature (WWF) s'est alarmé récemment de la diminution de "près de 70%" de la population de rhinocéros dans ce parc au cours de la dernière décennie, avec (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Delphine Jubillar : ce rendez-vous caché d'une de ses amies avec son mari quinze jours avant sa disparition
"Il s'est pendu à la maison", le récit glaçant d'une mère sur le suicide de son fils
TPMP : "Ces gens sont des merdes", le coup de gueule de Yanis, victime d'agression homophobe
Affublé d'un masque animalier terrifiant, il poignarde la baby-sitter venue aider sa patronne
Des aveux choquants ! Un chirurgien esthétique raconte avoir jeté sa femme d'un avion 35 ans après les faits

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles