Un élève de maternelle oublié dans un bus scolaire

Il est resté 5 heures tout seul dans le bus à Dijon. Ce petit garçon de trois ans a tout simplement été oublié. Lundi, à 8 heures, sa nourrice l'avait confié au chauffeur et à l'accompagnatrice qui devaient le déposer à l'école maternelle de Tellecey (Côte-d'Or), rapporte " France 3 Bourgogne ". A midi, elle s'inquiète de ne pas le voir descendre du véhicule. Elle appelle alors son école maternelle, où on l'informe que le petit n'est pas venu en classe de toute la matinée. La directrice pensait qu'il était malade. Selon le " Bien Public ", les parents sont immédiatement prévenus et la directrice téléphone à la compagnie de transports. Le garçon sera retrouvé au dépôt central de Dijon, toujours sagement installé dans le bus, sa ceinture de sécurité attachée." Une erreur intolérable "Dans un communiqué de presse, le Conseil général de Côte-d'Or a dénoncé " une erreur intolérable " et exigé que des sanctions soient prises contre la société de transports " Transdev Pays d'Or ". L'accompagnatrice, employée par la commune en tant que remplaçante, a été convoquée par la mairie et renvoyée pour faute grave. De son côté, après avoir été entendu par son employeur, le conducteur du car a été suspendu. Il devra être à nouveau interrogé lors d'un entretien disciplinaire. Ce n'est pas la première fois qu'une telle mésaventure se produit. En mars 2010, un petit garçon de trois ans avait été oublié pendant six heures dans un bus à Mennetou (Loir-et-Cher).

Retrouvez cet article sur elle.fr

Un enfant de 3 ans oublié toute une journée dans un bus
Un enfant de 3 ans oublié 6 heures dans un car scolaire
Nord : deux enfants oubliés dans un bus scolaire
Dijon : au moins sept morts et 130 blessés dans un incendie

Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.