En Égypte, des sarcophages et des statues en bronze découverts à Saqqara

ARCHÉOLOGIE - Des vestiges refont surface après plusieurs milliers d’années. 250 sarcophages et 150 statues en bronze ont été mis au jour ce lundi 30 mai, comme vous pouvez le voir dans la vidéo en tête d’article. Ces découvertes ont eu lieu dans la nécropole de Saqqara, située à une quinzaine de kilomètres au sud du Caire, la capitale égyptienne.

Les cercueils en bois contiennent des momies, des amulettes et des boîtes également en bois. Les statues représentent des divinités de l’Égypte antique: Anubis, Amon, Min, Osiris, Isis, Nefertum, Bastet et Hathor. Ces vestiges datent du 5ème siècle avant Jésus-Christ, d’après les informations du ministère égyptien du Tourisme et des Antiquités rapportées par Reuters.

Une autre statuette a aussi été découverte. Dépourvue de sa tête, il s’agit de l’architecte Imhotep. C’est lui qui a mené la construction de la pyramide de Saqqara, qui se trouve à côté de la nécropole. “Trouver la tombe d’Imhotep” est l’un des principaux objectifs de la mission archéologique qui a déjà entrepris quatre saisons de fouilles sur le site, a déclaré à la presse Mostafa Waziri, directeur du Conseil suprême des Antiquités, d’après l’AFP.

D’autres objets divers comme des produits de cosmétiques, des amulettes, des bijoux, des récipients ou encore un sistre (un instrument de musique) font aussi partie de la trouvaille.

Un des sarcophages a attiré un certain intérêt. Il contenait papyrus long de neuf mètres et bien préservé écrit en hiéroglyphes. Selon Mostafa Waziri, il pourrait s’agir de quelques versets du Livre des morts et a donc été envoyé au laboratoire du Musée égyptien du Caire pour être étudié.

Les sarcophages seront transférés au Grand Musée égyptien pour y être exposés. En cours de construction depuis 2012, l’établissement situé près des pyramides de Gizeh doit être inauguré à l’automne 2022. Une inauguration déjà reportée à plusieurs reprises.

À voir également sur Le HuffPost : En Égypte, cinq nouvelles tombes pharaoniques découvertes sur le site de Saqqara

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI:

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles