Égypte: la présidence s'offre un nouvel avion à 500 millions d'euros en pleine crise économique

Les réseaux sociaux égyptiens sont scandalisés par l’annonce de l’achat d’un nouvel avion présidentiel alors que le pays traverse une grave crise économique. Le jet coûterait près de 500 millions d’euros selon les réseaux sociaux.

Avec notre correspondant au Caire, Alexandre Buccianti

Ce qui choque le plus beaucoup d’Égyptiens de tous bords est que l’annonce du coûteux nouvel avion présidentiel intervient à un moment où le pays fait face à une grave pénurie de devises étrangères qui affecte l’économie. Beaucoup d’usines ont réduit leur production faute de trouver des dollars ou des euros nécessaires pour importer des composants ou des matières premières.

Parallèlement, les prix de beaucoup de produits de première nécessité comme le riz, l’huile ou la farine ont explosé, rendant la vie des plus démunis, un tiers de la population, encore plus difficile.

► À lire aussi : L'Égypte va réduire l'éclairage public pour mieux économiser son gaz

Les autorités ont tenté de justifier l’acquisition du Boeing 747 : l’actuel avion présidentiel est vieux de 28 ans et coûte cher en maintenance. Le nouvel avion, même s’il a peu volé, a été acheté d’occasion à moitié prix puisqu’il a été fabriqué en 2011. Des arguments qui ne parviennent pas à convaincre des Égyptiens confrontés quotidiennement à une hausse du coût de la vie.


Lire la suite sur RFI