Égypte: Mahmoud Ezzat, haut dirigeant des Frères musulmans, condamné à perpétuité

·1 min de lecture

C'est l'un des principaux dirigeants des Frères musulmans égyptiens qui a été condamné à la prison à perpétuité par un tribunal du Caire, jeudi 8 avril. Il s'agit de Mahmoud Ezzat, 76 ans, déjà sous le coup de plusieurs condamnations dont une à la peine capitale. Depuis le renversement du président Morsi en 2013, l'Égypte traque sans répit les membres et les dirigeants de la confrérie islamiste.

C'est pour « incitation au meurtre » et pour avoir « fourni des armes » à des manifestants, selon l'accusation, que Mahmoud Ezzat a été condamné à la prison à perpétuité.

Mahmoud Ezzat est une figure de premier plan des Frères musulmans égyptiens, ce qui lui a valu d'être emprisonné successivement sous les présidents Nasser, Sadate et Moubarak.

Numéro un de la confrérie

En 2012, les Frères musulmans arrivent au pouvoir en Égypte. Mais un an après son élection, le président Morsi est chassé par la rue et par l'armée. Mohamed Morsi est arrêté ainsi que le guide suprême des Frères musulmans de l'époque, Mohammed Baddie. Mahmoud Ezzat, lui, parvient à se cacher et c'est en cavale qu'il devient, de fait, le numéro un de la confrérie.

Après sept années de clandestinité, Mahmoud Ezzat est arrêté au Caire en août dernier. Jugé, il vient donc d'être condamné, mais il était déjà sous le coup d'une condamnation à mort et d'une condamnation à la perpétuité dans des affaires d'assassinats, notamment de militaires égyptiens.

Depuis la prise de pouvoir d'Abdel Fattah al-Sissi, l'Égypte est régulièrement critiquée pour sa répression de toute forme d'opposition, notamment des Frères musulmans.