Égypte: l'ancien international Mohamed Aboutrika retiré d'une liste de «terroristes»

La Cour de cassation égyptienne a annulé l'inscription de l'ancien international égyptien Mohamed Aboutrika, ainsi que plus de 1500 personnes, sur des listes « terroristes » établies en raison de leurs liens présumés avec la confrérie interdite des Frères musulmans.

« La Cour de cassation a entendu nos plaidoiries et a annulé le jugement concernant l'inscription de nos clients comme terroristes », a affirmé Khaled Ali, avocat des droits humains, à l'AFP ce samedi 18 mai. « La décision du tribunal pénal est annulée et une nouvelle chambre sera désignée pour réexaminer l'affaire », a-t-il ajouté.

En janvier 2017, un tribunal pénal du Caire avait décidé d'inscrire le nom du joueur, double champion d'Afrique avec l'Égypte en 2006 et 2008 et nommé à quatre reprises meilleur joueur africain de l'année, sur les listes de « terroristes » en l'accusant de financer les Frères musulmans, classée fin 2013 « organisation terroriste » en Égypte.

Le joueur avait publiquement soutenu le candidat des Frères musulmans Mohamed Morsi à l'élection présidentielle de 2012. Mohamed Morsi, premier président démocratiquement élu en Égypte, a été destitué en 2013 par l'armée conduite à l'époque par le général Abdel Fattah al-Sissi aujourd'hui chef de l'État. En 2021, la Cour de cassation avait confirmé la prolongation pour deux ans de l'inscription de 1529 personnes sur ces listes, parmi lesquelles Mohamed Aboutrika et des dirigeants des Frères musulmans et leurs enfants.


Lire la suite sur RFI