Égypte: découverte exceptionnelle dans la nécropole pharaonique de Saqqarah

·1 min de lecture

Les autorités égyptiennes ont annoncé avoir fait une découverte exceptionnelle dans la nécropole pharaonique de Saqqarah. Plus d’une centaine de sarcophages ainsi que près de 130 statues ont été mises au jour, a précisé le ministre des Antiquités.

Avec notre correspondant au Caire, Alexandre Buccianti

La nécropole de Saqqarah, située à une quinzaine de kilomètres seulement au sud du Caire, n’a pas fini de livrer de nouveaux trésors. Et c’est la mission archéologique égyptienne qui fait découverte sur découverte. Les nouveaux sarcophages scellés et en bois peint appartiennent à des hauts responsables des dernières dynasties pharaoniques et de la période ptolémaïque. Ils sont vieux de plus de 2 000 ans.

Par ailleurs, plus d’une centaine de statues, souvent en bois recouvert de feuilles d’or, ont aussi été découvertes. Le mois dernier une soixantaine de sarcophages d’une grande beauté avaient aussi été mis au jour. La nécropole de Saqqarah est la plus grande et la plus vieille d’Egypte puisque l’on y enterrait dès la Première dynastie. On y trouve notamment la fameuse pyramide à degrés de Djéser, bâtie il y a plus de 4 500 ans.

Les autorités espèrent que ces découvertes relanceront le tourisme et que les Pharaons et Horus seront plus forts que le coronavirus.