Égypte : au Caire, le quartier d'Héliopolis est menacé par la construction de la nouvelle capitale administrative

Avec ses immeubles de style oriental ou Art Déco et ses arcades ombragées, Héliopolis est l'un des quartiers les plus pittoresques et agréables du Caire, en Égypte. Une oasis au cœur de la capitale de 20 000 millions d'habitants, qui se trouve désormais menacée. Depuis plusieurs mois elle offre un tout autre visage : des embouteillages à n'en plus finir, du bruit, et de la poussière. En cause : Héliopolis se situe sur la route qui mène à la nouvelle capitale administrative que le président égyptien fait ériger, à une cinquantaine de kilomètres à l'est du Caire."On a essayé de s'opposer à ce projet"Un chantier colossal, mené tambour battant. Pour rejoindre la nouvelle capitale, on a coupé des arbres par milliers, supprimé le tramway, et transformé en autoroutes les avenues qui traversaient Héliopolis. Résultat : des kilomètres et des kilomètres de voies rapides, ainsi qu'une demi-douzaine de ponts et d'échangeurs au beau milieu des immeubles d'habitation. "On a essayé de s'opposer à ce projet, mais on n'a pas réussi, déplore Choukri Asmar, membre de l'association de défense du patrimoine d'Héliopolis. Maintenant, on essaie d'atténuer les conséquences du projet".