Églises vandalisées en Seine-Saint-Denis : Darmanin sur place pour soutenir les fidèles

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Gérald Darmanin
    Homme politique français

Les catholiques de Seine-Saint-Denis sont encore sous le choc. Dans la nuit du 9 au 10 janvier, deux églises, une à Bondy et une à Romainville, ont été la cible d'actes de vandalisme. Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin s'est rendu à Romainville pour apporter son soutien aux paroissiens. 

Vol de vases et matériel de sonorisation

Sur place, le ministre de l'Intérieur a rencontré le prêtre, le préfet ainsi qu'un certain nombre de fidèles. Il a pu constater les quelques dégradations dans cette église : un tronc arraché ou encore le tabernacle fracturé, ainsi que le vol du matériel de sonorisation et de plusieurs vases sacrés. Des actes qu'il condamne fermement. 

>> Retrouvez Europe midi en replay et en podcast ici 

"Une église, c'est souvent un lieu très ouvert et on profite de cette générosité de la part des catholiques", a-t-il déploré au micro d'Europe 1. "C'est un lieu qui appartient à la commune. C'est tout à fait évidemment insupportable que ce vol d'objets se fasse, qui plus est dans un lieu de culte".  

Gérald Darmanin a donc affirmé que le parquet et la police étaient mobilisés pour retrouver les responsables. Autou...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles