Éducation : notre système pénalise plus les pauvres qu’au Royaume-Uni et aux États-Unis

Le système éducatif français est-il vraiment plus inégalitaire qu’au Royaume-Uni et aux États-Unis, des pays réputés pour leurs frais de scolarité élevés ? C’est en tout cas ce qui ressort des résultats de la dernière enquête Pisa (programme international pour le suivi des acquis des élèves), dévoilés mardi 3 décembre par l’OCDE. La France fait en effet partie des pays où les écarts de résultats liés au milieu socio-économique sont les plus importants. Et les inégalités de réussite scolaire en fonction du milieu social sont restées stables dans l’Hexagone depuis la précédente enquête Pisa menée en 2009. Dans le même temps, les États-Unis et le Royaume-Uni sont parvenus à les réduire.

>> A lire aussi - Cher et peu efficace, le grand gaspillage du système éducatif français

En compréhension de l’écrit par exemple, les élèves français issus d’un milieu socio-économique favorisé ont obtenu des résultats supérieurs de 107 points à ceux des élèves défavorisés alors que l’écart moyen au sein des pays de l’OCDE se situe à 89 points. Ces résultats font de la France le troisième pays de l’OCDE où les inégalités de réussite scolaire liées à l’origine sociale des élèves sont les plus fortes, derrière Israël et le Luxembourg qui enregistrent un écart de 122 points entre les deux groupes. En 2009, les résultats français étaient presque similaires à ceux de la dernière enquête puisque les différences de résultats entre les élèves favorisés et défavorisés étaient de 110 points.

En dix ans, le Royaume-Uni a fait des progrès en termes d’équité sociale

Pendant que la France lutte, en vain, contre les inégalités de réussite scolaire, de meilleurs résultats en termes d’équité sociale sont constatés outre-Manche. Le Royaume-Uni notamment, a enregistré un écart de 80 points entre les élèves issus des milieux sociaux économiques aisés et les plus pauvres. Soit 9 points en dessous de la moyenne de l’OCDE, et 12 points de moins par rapport aux résultats des élèves britanniques lors de la précédente

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Frank McCourt décroche un bout de la plage de Pampelonne, au détriment de Cyril Lignac
Taux d’intérêt négatifs, croissance en berne… les banques inquiètent Moody’s
Assurance vie : Allianz, Generali, SwissLife… on connaît les premiers rendements 2019 des fonds en euros
"Il n'y a pas d'enquête sur Chantal Goya", clame son avocat
Dejbox vous livre des plats bon marché et équilibrés au bureau