Éducation : ce qu'il faut retenir des annonces de Pap Ndiaye

Entre les problèmes de recrutement , la pénurie d'enseignants et les promesses de hausses de salaires, la rentrée scolaire du tout nouveau ministre de l'Éducation nationale, Pap Ndiaye , est chargée. Le ministre a dévoilé ce vendredi la feuille de route du gouvernement pour cette rentrée mais aussi celle de l'an prochain.

>> Retrouvez Europe Midi en replay et en podcast ici

Des candidats sur liste complémentaire appelés à la rescousse

Le gros chantier de cette année est la pénurie de professeurs. Pap Ndiaye le reconnaît, le rendement du concours de recrutement 2022 n'a pas été satisfaisant. Pour y faire face, le ministre de l'Éducation est prêt à recruter davantage d'enseignants sur les listes complémentaires et ajoute que 260 ont déjà été appelés pour prendre un poste à la rentrée en tant que fonctionnaire stagiaire.

Mais le ministre veut aller plus loin et créer un choc d'attractivité. Il a annoncé jeudi soir sur France 2 que les salaires des professeurs débutants seraient revalorisés à 2.000 euros nets à partir de septembre 2023.

Ouverture d'un nouveau concours

Pap Ndiaye a aussi annoncé l'ouverture d'un nouveau concours. "Nous allons ouvrir au printemps 2023 un concours exceptionnel de titularisation d'un certain nombre de ces enseignants , selon des modalités qui seront bientôt précisées. Des concertations vont s'engager dès cet automne avec les partenaires sociaux à partir des cadrages budgétaires inscrits dans le projet de loi de finances 2023", a-t-il déclaré.

...
Lire la suite sur Europe1