Éducation : Pap Ndiaye préconise un plan pour lutter contre la baisse du niveau des élèves en français

© NICOLAS MESSYASZ/SIPA

Le niveau orthographique des élèves inquiète le ministre de l’Éducation nationale, Pap Ndiaye . En effet, en décembre, une étude soulignait déjà la baisse du niveau en français des élèves de CM2. Face à cette situation, le ministre compte bien riposter. Dans une note à l'attention des recteurs et des professeurs, le ministère recommande différentes méthodes. Notamment de courtes dictées quotidiennes pour les classes CM1 et CM2. L’objectif est clair : développer des automatismes en orthographe. Tous les jours, ces courtes dictées, exercice « essentiel », doivent permettre de « comprendre et de bien respecter les règles de grammaire et d’orthographe » vues parfois plusieurs semaines plus tôt. Cette dictée quotidienne a déjà été utilisée par d'autres ministres de l'Éducation nationale comme Jean-Michel Blanquer ou Najat Vallaud-Belkacem.

Ces mesures devront répondre aux résultats des évaluations nationales passées par les élèves au début de l'année scolaire à l'entrée au collège. Selon ces derniers, un élève de 6e sur quatre n'a pas le niveau requis en français. « En 2021, les élèves font en moyenne 19,4 erreurs contre 18 en 2015, 14,7 en 2007 et 10,7 en 1987 », a rapporté l'agence des statistiques du ministère de l'Éducation (Depp). Dans un entretien accordé à BFMTV , mercredi 4 janvier, Pap Ndiaye a rappelé l’inquiétante statistique « 27 % des élèves n’ont pas le niveau requis en français » à l’entrée en 6e.

Écrire et lire au moins deux heures par jour

Le ministre a un autre o...


Lire la suite sur LeJDD