Éducation : le niveau des élèves français est-il si mauvais ?

© JEFF PACHOUD / AFP

Comment se situe l'école française par rapport à ses voisins européens et au reste du monde ? La France est plutôt mauvaise élève si l'on regarde les tous derniers classements internationaux et nationaux. Ce sont des pays comme Singapour, la Corée du Sud et le nord de l'Europe qui tiennent le haut du pavé.

Le coup d'envoi de la rentrée scolaire a été donné jeudi. Mais comment se situe l'école française par rapport à ses voisins européens et au reste du monde ? La France fait plutôt figure de mauvais élève et ne cesse de glisser dans tous les classements internationaux, des classements du type PISA, TEAMS ou IEA. Ce sont des pays comme Singapour, la Corée du Sud et le nord de l'Europe qui tiennent le haut du pavé.

>> Retrouvez Europe Matin en replay et en podcast ici

Le France, en bas des classements

La France se situe en bas de la plupart des classements internationaux. Les élèves de 4e d'aujourd'hui ont le niveau d'élèves de 5e d'il y a 25 ans. Beaucoup d'enfants français décrochent parce qu'ils ne possèdent pas les fondamentaux, relèvent les experts des enquêtes internationales.

De mauvais résultats en particulier en mathématiques et sur les matières littéraires sont à noter, explique Thierry Rocher, qui travaille au service Statistiques du ministère de l'Éducation nationale. "Ils s'en sortent plutôt bien quand il s'agit de compétences assez simples, du type localiser une information alors qu'ils s'en sortent beaucoup moins [bien] quand on leur demande de réagir à des compétences plus complexes sur ce texte."

>> À ÉCOUTER - Quel est le niveau de nos élèves ?

"C'est-à-dire, se mettre du côté du point de vue de l'auteur, comparer notamment le texte à des expériences antérieures que l'élève aurait vécu... Des compétences plus complexes qui sont moins travaillées...

Lire la suite sur Europe1

VIDÉO - Olivier Beunache, ancien professeur : "J’ai enseigné pendant 17 ans. Et pendant 10 ans, j’ai vraiment aimé ce métier"